Actualités


La paix à Jérusalem est-elle possible ?

Mon, 15 Sep 2014 07:00:03 +0000

« Demandez la paix de Jérusalem. Que ceux qui t’aiment jouissent du repos ! Que la paix soit dans tes murs, Et la tranquillité dans tes palais ! » Ps 122.6-7

J’ai passé récemment 10 jours en Israël où j’ai accompagné un groupe de chrétiens (les 8-18 juillet). Cette prière du Ps 122 prend pour moi une autre dimension après avoir été témoin du climat tendu dans ce pays, même si nous n’avons pas vraiment été inquiétés à l’exception d’une alerte aux roquettes.

Le chrétien évangélique a souvent du mal à se positionner dans ce conflit israélo-palestinien qui fait régulièrement la une des médias. Certains seraient tentés de rejoindre l’approche de mouvements israéliens extrémistes comme le Kach, affirmant que la nation d’Israël doit retrouver ses frontières bibliques et que les Arabes n’ont aucun droit sur cette terre (ce parti nationaliste religieux a été considéré pendant des années comme terroriste par plusieurs nations, suite, notamment au massacre d’Hébron en 1994). D’autres, au contraire, seraient tentés par l’approche du Hamas, encore plus radicale, reniant à Israël tout droit, voire toute existence au Proche-Orient (conformément à une lecture littérale possible des sourates post-hégires du Coran).

Sur ce débat de la place d’Israël, je rejoins, en grande partie, les positions de l’Alliance Evangélique mondiale et du comité de Lausanne, appelées aussi la déclaration de Willobank de 1989. Dans son préambule, elle affirme :

« Soucieux de justice pour tous les hommes, nous plaidons résolument le droit du peuple juif à jouir d’une existence paisible, en Israël ou dans ...   lire la suite

Pourquoi lire l’Ancien Testament ?

Fri, 12 Sep 2014 07:23:38 +0000

Si votre Bible préférée a plus de trois ans, et si elle n’est pas numérique, elle témoignera bien de vos habitudes de lecture. Bible fermée, regardez la tranche sur le côté. Que voyez-vous ?

Chez la plupart des chrétiens, notre Bible, à part une petite trace d’usure au milieu, sans doute dans les Psaumes et peut-être dans les Proverbes, révélera qu’on passe beaucoup plus de temps dans le Nouveau Testament que dans l’Ancien.

Dans un sens, cela se comprend bien. Après tout, nous sommes disciples de Jésus Christ, et nous voulons mieux connaître notre Seigneur. Nous voulons mieux saisir tout ce qu’il est pour nous, pourquoi il est venu, et tout ce qu’il a fait pour nous. Nous voulons mieux comprendre sa volonté pour notre vie et le rôle de notre vie dans le grand dessein de Dieu pour le monde. Et nous voulons comprendre comment vivre notre vie de foi, individuellement, dans notre famille, chez nos frères et sœurs en Christ, et dans ce monde souvent si hostile, en attendant l’accomplissement final de toutes les belles promesses de Dieu en Christ.

C’est pour cela que nous lisons le Nouveau Testament. Mais tous les auteurs du Nouveau Testament, et Jésus lui-même, nous diront que c’est pour cela que nous devons lire l’Ancien Testament.

Vous n’avez qu’à ouvrir un Nouveau Testament de poche, au premier livre, au premier chapitre, au premier verset : « Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d’Abraham ». Mettez-vous à la place du non croyant à qui vous avez offert ce Nouveau Testament. Il ...   lire la suite

L’Évangile : n’acceptez aucun compromis !

Wed, 10 Sep 2014 07:00:17 +0000

Il est possible de transmettre l’Évangile de telle manière qu’on ne touche jamais réellement le cœur du problème. Parfois, nous partageons Jésus de telle sorte que nous invitons simplement les gens à recevoir plus que ce qu’ils voulaient.

« Viens à Jésus, tu te sentiras mieux. Viens à Jésus, ton mariage progressera. Viens à Jésus, tu seras meilleur élève. Viens à Jésus, tu trouveras des amis. Viens à Jésus et il te bénira par davantage de biens. Viens à Jésus et ta vie va progresser. »

Un grand nombre de ces affirmations sont vraies. Mais vous n’avez pas pour autant annoncé l’Évangile tant que vous n’avez pas dit à ces personnes : « Viens à Jésus et repens-toi. Porte ta croix. Suis-le comme ton Seigneur, peu importe le prix. »

C’est tentant d’annoncer un évangile qui ressemble à « Tout ce que tu veux ! A l’instant ! » Viens à Jésus, tu fais une affaire ! Il y a des églises entières qui sont fondées sur cette info-pub sur Jésus, sur ce type de pratique, proclamant que le temps presse, donc que la décision doit être prise dès à présent ! Oui, nous recevons des bénédictions incomparables quand nous venons à Jésus. Mais nous devons aussi entendre, pour paraphraser Calvin, que la foi d’un vrai chrétien est construite sur le renoncement à nous-mêmes. C’est pourquoi certaines personnes passent un sale quart d’heure en entendant l’Évangile. Nous pensons « Dieu est amour, et si Dieu est amour alors il ne me demandera pas de faire quelque chose que je n’ai pas envie de faire. » Mais ...   lire la suite

Recensions